Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/01/2007

Itinéraires et chroniques pour temples romains du Liban. (08) Bakka

BAKKA

33° 35' 30
35° 55' 11
85 Km
Chtaura. Route de Damas.
A la fourche d'Anjar direction Rachaïa –Marjayoun.
A 14 Km sur la droite le croisement de Aïn Arab et Kirbet Rouha.
Prendre la route de gauche qui traverse Aïn Arab pour atteindre 6 Km plus loin Bakka.

Bakka n’échappe pas à la règle !
Comme beaucoup de temples de la région, son podium (dont les quatre assises de blocs de granit sont toujours intactes actuellement) jouxte de très près les maisons du village. Leurs occupants ont naturellement usé de ses pierres.

medium_Bakka.jpg


L'âne trottait d'un pas nerveux, rendu plus rapide par les petits coups de roseau qu’assénait sans cesse l'enfant qui le montait. Il contourna les vieux murs et s'engouffra dans la ruelle au moment où la prière du muezzin s'élevait une fois de plus. La vieille femme qui était déjà rentrée et ressortie à deux reprises pour donner du grain à la volaille qui picorait devant sa porte, portait un lourd panier rempli de linge. Elle était aidée par un adolescent d'une quinzaine d'années.
L’air maussade, le garçon plaçait quelques vêtements sur un fil de fer.
- Je sais que ça ne lui plait pas à Tarek, il a quinze ans et il tu n’aime pas que ses amis le voient travailler comme une fille, même pour aider sa grand mère, dit-elle en s’avançant avec un charmant sourire, mais c'est son père qui a décidé. Moi je ne veux pas que mon petit- fils s'éloigne du village quand son père est absent poursuivit -elle en s’adressant à un public invisible. "Alors il faut obéir. Tarek, tu es un bon fils pour lui. . Ton père est dans l'armée, il a déjà perdu ta mère, une brave femme et trois de ses enfants à la guerre. Il ne reste plus que toi et ton frère. Que Dieu le bénisse, il ne nous oublie jamais celui-là, tous les mois il nous envoie de l'argent des Etats-Unis. La maison qui est collée au temple, c'est à nous. C'est un bon emplacement, très calme. Elle ne dérange personne, c’est interdit, mais ici, qui va venir ? La loi ? Quelle loi ! Bientôt, il y aura trois étages. Non, quatre. Quand ce sera fini, ton frère, mon autre petit fils, il reviendra et on pourra tous s’installer. Il y a de la place pour tout le monde et quand il va se marier, on fera la noce dans la cour du temple. C'est bien mieux comme ça".

Les commentaires sont fermés.