Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/03/2007

Naître ou ne pas être fils de harki. (6/6)


Position d'un harki sur les présidentielles. Dernier volet de l'enquète sur ce thème

Commentaires

Interview de Mr Bengha Madani sur la situation des enfants d'harkis.
Lors de cette interview Mr Madani a tenu des propos diffamatoires sur la gérance des associations d'harkis. Dans ses propos il n'a pas explicitement cité le nom de Mr Noureddine Mohamed, mais c'est bien lui qu'il visait. Mr Noureddine est le président de l'Association Nationale Culturelle depuis 1978, association qu'il a fondée, non dans un but politique mais pour défendre au mieux les intérêts de la communauté harkie. Cependant Mr Madani insinue que Mr Noureddine défend ses intérêts personnels et familiaux, il sous-entendrait même qu'il y'aurait de la corruption, il dit « peut être des hommes politiques qui ont acheté ça ? ».
Mr Madani déclare qu'il y'aurait de la part de Mr Noureddine Mohamed des détournements de fonds « On met de l'essence aux frais de l'association , on part en voyage aux frais de l'association, on s'en met même dans la poche .». Selon lui Mr Noureddine Mohamed n'a pas fait son devoir , il n'aurait pas aidé les jeunes. Mais comment pourrait- il aider ces jeunes alors qu'il n'y a pas de subventions et que les adhérents de son association ne paient aucune cotisations. Auparavant Mr Noureddine organisait des voyages pour les jeunes à Paris , des noël avec distribution de cadeaux et de chocolats, et organisait des tournois de football, d'ailleurs en ce moment il est en train d'en organiser un.
Mr Madani certifie qu'il aurait vu des femmes harkis de Lodève faire les poubelles, à ma connaissance, la communauté harkie de Lodève est une communauté qui s'en sort relativement bien. En effet presque toutes les familles harkies sont propriétaires de leur logements et ne vivent pas dans des logement insalubres, en HLM dans des cités.
J'invite donc Mr Madani à me prouver que les propos qu'il a soutenu sont fondés. S'il veut vraiment faire évoluer les choses rien ne lui interdit de fonder une association qui lui permettra de mettre en pratique les solutions qu'il a pour la communauté harkie de Lodève. Mais je ne pense pas qu'il se rende compte de ce qu'il se passe vraiment au sein de la communauté harkie lodèvoise étant donné qu'il ne vit plus à Lodève depuis de très nombreuses années et qu'il n'a plus aucun point d'attache dans cette ville.
Mme Noureddine
Lodève le 26 mars 2007

Écrit par : Mme Noureddine | 01/04/2007

Les commentaires sont fermés.