Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/01/2008

L'argent n'est pas le nerf de la guerre selon les Verts

Avec les municipales, les Verts de Montpellier en la personne de M. Roumegas dévoilent les moyens financiers dont ils disposeront pour leur campagne Par ailleurs, ils vont devoir preuve d'imagination pour la concrétiser afin de contrer leurs adversaires du moment. La conférence de presse donnée ce jour le confirme

Commentaires

Ce serait intéressant de comparer avec les moyens engagés par les autres listes. L'information est-elle disponible? félicitation aux Verts pour cet exercice de transparence.

Écrit par : François Gaud | 27/01/2008

L'argent ne doit pas être le nerf de la guerre pour les Verts...normal!!!
avec les indemnités d'adjoint et de conseiller communautaire, les Verts ont de quoi financer leur campagne pour rejoindre le PS, au 2ème tour!

Écrit par : Faustine | 29/01/2008

Je trouve votre campagne très intéressante, vous donnez du sens à la politique (réflexion, débat citoyen, transparence) ce qui n'est vraiment pas le cas du PS, de l'UMP et du Modem...
J'espère que les Montpelliérains ne se feront pas encore avoir et que le plus grand nombre choisira l'intérêt collectif.
On peut toujours rêver,

Écrit par : Bruno | 30/01/2008

La liste Mandroux-Frêche est une liste 100 % PS
La liste Roumegas est 100 % Verte
La liste Domergue est une liste où plus de la moitié ne vient pas d'un parti (UMP) mais de la société civile.
C'est la plus ouverte sans politiciens alimentaires comme sur les autres. C'est la seule liste qui n'est pas SECTAIRE.
En plus, lisez son programme, il est vraiment innovant.
PS -Verts se mettront d'accord entre les deux tours de l'élection (avec le Modem c'est déjà fait) pour continuer, ensemble comme aujourd'hui, la gabegie des deniers publics.
Pour moi le choix est maintenant fait, je vote Domergue.

Écrit par : Kim | 25/02/2008

Les verts ce n'est pas le PS et encore moins l'UMP !
Je préfère donner ma voix à une liste qui veut rendre la ville moins étouffante, qui essaye de réfléchir et de débattre plutôt que faire des effets d'annonce.
Les co listiers de Roumégas me donnent plutôt l'impression d'avoir envie de faire bouger les choses et non de devenir des serviteurs du PS local.
Tout à fait normal d'essayer d'influer sur la politique communale dans le cas où l'on est pas majoritaire à partir du moment où'il y a 2 tours, non ?

Écrit par : Bruno | 05/03/2008

Les commentaires sont fermés.